Les emblèmes de la ville de Québec dessinés par John Walker

John Henry Walker – Québec, la porte Saint-Louis

Né en Irlande du Nord, John Henry Walker (1831-1899) émigre avec sa famille au Canada. Apprenti à partir de 1845 chez le réputé graveur Cyrus A. Swett de Boston, il y apprend la gravure sur cuivre et sur bois. Il amorce sa carrière comme illustrateur de magazines politiques, mais se fait ensuite connaître par de très nombreuses œuvres – aquarelles, dessins, estampes ou gravures – qui touchent de multiples domaines : caricatures, publicités, scènes de genre, illustrations d’ouvrages, etc. Il est ainsi l’auteur, entre autres, de cartes professionnelles ou de papier à lettre, d’étiquettes de produits divers, dont des bouteilles d’alcool, de dessins de monuments de Québec ainsi que d’emblèmes d’associations, de groupes maçonniques ou d’organismes publics.

À la suite d’une importante donation, le Musée McCord possède un très riche fond sur la vie et l’œuvre de John Henry Walker, parmi lesquelles des estampes relatives à l’emblème de la ville de Québec ou à celui du Quebec Curling Club.

 

Gravure 
Emblème de la ville de Québec.
1850-1885, 19e siècle. M930.50.3.103.
Encre sur papier – Gravure sur bois, 6.3 x 6 cm.
© Musée McCord

 

 

 

Estampe
Devise : Natura Fortis Industria Crescit.
1850-1885, 19e siècle. M930.50.1.405.
© Musée McCord

Ce dessin apparaît sur divers documents, dont certains de la ville de Québec, datés de 1851 et 1872.

 

 

Estampe
Devise : Natura Fortis Industria Crescit.
1850-1885, 19e siècle. M930.50.1.517.
© Musée McCord

Ce dessin apparaît sur des documents de la ville de Québec datés de 1884 à 1919

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *