Le coffret du Tricentenaire

Trois cents ans après la fondation de la ville de Québec, ses habitants fêtent l’anniversaire de façon grandiose; c’est l’occasion de nombreuses activités publiques et de réjouissances populaires.

Lors de l’ouverture officielle des fêtes, le 23 juillet 1908, le maire de Québec, Jean-Georges Garneau prononce, au nom de ses concitoyens, une adresse au Prince de Galles; à la fin du discours, le texte de celui-ci est placé dans un petit coffre en or et remis à Son Altesse Royale. Or ce coffret porte, sur le devant, une représentation émaillée et en couleurs, des armoiries de la ville.

Dans le livre Les Fêtes du Troisième Centenaire, 1608-1908 publié par le Comité du « Livre-souvenir » des fêtes jubilaires, on raconte :

Cette adresse fut remise au Prince dans un coffret de vermeil, dont les parois intérieures sont en bois de cèdre canadien. Ce coffret est une belle œuvre d’art. Il est monté sur quatre pieds, formés de pattes d’aigle enserrant un globe. Le couvercle porte en médaillon le portrait de Champlain entouré d’une guirlande de feuilles d’érables et de lauriers. Sur la face antérieure du coffret, au centre, un médaillon émaillé où se dessine en gracieuse allégorie la ville de Québec : une femme assise au bas d’une haute falaise, avec, à ses pieds, un castor au repos, pendant qu’à sa gauche, dans l’horizon qui s’ouvre, fixé au rivage, un vaisseau dresse sa haute mâture. Autour de ce médaillon, une couronne de lauriers, à travers laquelle s’enlace un ruban qui porte la devise de la cité : Natura fortis industria crescit; sous le médaillon, un ruban se déroule avec l’inscription : « Troisième centenaire de Québec ». De chaque côté du dessin allégorique, à gauche, le timbre du Prince de Galles, les trois plumes, à droite, les armes du Prince. Sur chaque bout du coffret, à droite, un médaillon qui représente l’« Abitation de Québec », à gauche un autre médaillon qui représente le Don de Dieu. L’arrière du coffret porte un cartouche oblong d’émail bleu sur lequel est écrit en lettres d’or semées de feuilles d’érables : « Adresse des citoyens de Québec à Son Altesse Royale le Prince de Galles, présentée le 23 juillet 1908, à l’ouverture officielle des Fêtes du II le centenaire de la Fondation de Québec par Samuel de Champlain ».

Le prince reçut avec une particulière satisfaction le précieux coffret.

 

Avec un peu plus de détails – et deux illustrations –, Frank Carrel et Louis Feiczewicz précisent, dans leur livre The Quebec tercentenary commemorative history :

« The discourse ended, the speaker placed the address in a casket of gold and presented it to His Royal Highness as a gift front the city of Quebec. The casket is of the finest frosted gold and in the form of cigar case. It is seven inches high, eleven long, and seven and a half in width weighing altogether one hundred and fifty ounces. The address was placed in a casket made of genuine Canadian cedar which is again covered by the gold casket.

On the front of the casket are the arms of Quebec, in a medallion in coloured enamels; the cliffs, fort and skip in the background. In the central foreground of the medallion is a female figure at whose feet is seated a Canadian beaver. In her right arm she supports a cornucopia while beneath is a beehive. At the figure’s side rests a shield bearing on it the semblance of a lion holding a key :—the old arms of Quebec City.

A wreath of laurel around which is entwined a ribbon with the motto in blue enamel “Natura Fortis Industria Crescit » frames the medallion. Beneath the frame is a scroll bearing the words « Troisieme centenaire de Quebec. »

To the left of the medallion are the « Ich Dien » and grey ostrich feathers of the Prince of Wales in enamel. To the right is the Prince’s coat-of-arms. On the right hand side of the casket is an enamel of Champlain’s drawing of the Abitation with a frame of mussel shells in gold, with gold laurel leaves and ribbon. On the left in enamel is seen the Don de Dieu. On the back, in gold lettering in blue enamel inscribed in a frame of pierced old scroll work is the dedication « Adresse des citoyens de Quebec a son Altesse Royal le Prince de Galles, presentee le 23 juillet, 1908, a l’ouverture officielle des Fetes du IIIe Centenaire de la Fondation de Quebec par Samuel de Champlain. »

The casket rests on feet of eagle’s claws clasping a ball at each corner. Each corner is decorated from top to bottom with acanthus leaves. The top of the casket bears a medallion portrait of Champlain executed in enamel painting upon enamel over silver, surrounded by a plain frame of gold with the lettering « Champlain, 1608, » this being surrounded by a gold laurel wreath and maple leaves. »


Ce coffret aurait dû se trouver dans la Collection Royale (The Royal Collection, York House, St James’s Palace, London) mais, en réponse à une demande de recherche effectuée en ce sens, aucune trace n’en a été trouvée…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *